bioetitalien-10_0

Lila vous donne son avis sur la vente en vrac de produits bio

22 septembre 2016 , dans : Les conseils de Lila , avec : Pas de commentaires
0

La vente en vrac séduit de plus en plus de consommateurs. S’il est vrai qu’elle a des atouts, elle présente aussi des inconvénients à avoir à l’esprit quand on fait ses achats.

 

La vente en vrac a le vent en poupe en cette période de crise économique et de préoccupation croissante du devenir de nos déchets dans nos sociétés de surconsommation. Et elle présente en effet des avantages :

  • Ecologique en réduisant les paquets et les emballages lors du conditionnement des produits, à condition naturellement d’utiliser des sacs réutilisables à l’achat. Si les produits sont emballés par le vendeur dans des sacs papiers ou plastiques, l’avantage finalement est bien moindre.
  • Economique pour le consommateur avec des tarifs moins chers mais c’est surtout vrai si on achète en grande quantité. Pour l’achat de petites quantités, les prix sont souvent équivalents ou plus élevés que celui du produit vendu conditionné.
  • Pratique pour choisir la juste dose, mais là cela devient un plus pour les personnes vivant seule afin de d’éviter de gaspiller car dans certains cas le conditionnement des produits ne prévoit pas une quantité adaptée à chaque foyer.

Cependant, la vente en vrac présente selon nous aussi des inconvénients qu’il faut avoir en tête au moment de vos achats :

  • Elle est déconseillée aux personnes présentant ou susceptibles de présenter des allergies alimentaires à cause des risques de contamination croisée lors du conditionnement dans les ateliers. Les principaux allergènes concernés sont le gluten, le sésame, le soja, la moutarde, les fruits à coques, le lupin, les œufs et le lait.
  • Elle peut présenter un risque de sécurité sanitaire car l’emballage a notamment une fonction de protection des produits et sa suppression peut poser des risque de contamination microbienne. C’est moins vrai pour les produits secs comme les farines, le sucre, les fruits secs.
  • Elle implique aussi une moins bonne conservation des produits. Leurs propriétés organoleptiques comme la saveur et, le goût et surtout leurs qualités nutritionnelles se détériorent plus vite si les produits sont conditionnés en vrac car ils sont exposés à la lumière et à l’air. N’avez-vous jamais acheté en vrac des noix qui avaient un goût « aigre » un goût de périmé ou des herbes aromatiques n’ayant plus aucun arôme ?
  • La vente en vrac donne bien souvent une moindre traçabilité des produits, car les marchands en vrac n’informent pas les consommateurs ni de l’origine de leurs produits ni des références de leurs fournisseurs.

Pour toutes ces raisons de sécurité alimentaire, de conservation , de qualité et de traçabilité des produits, à Lilabio nous avons fait le choix de ne pas vendre en vrac.

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier à réagir à l'article de Lila.

Laissez un commentaire